Monsieur Laun, vous allez nous parler aujourd’hui des troubles climatériques qui touchent, tôt ou tard, chaque femme.

Oui. La ménopause est un processus naturel. Les symptômes classiques qui se manifestent entre 44 et 60 ans sont les suivants : bouffées de chaleur, transpiration, troubles cardiaques, insomnies, états dépressifs, irritabilité, anxiété, fatigue physique et psychique, troubles sexuels, urinaires, musculaires ou articulaires et sécheresse vaginale.

Les changements hormonaux peuvent avoir une influence considérable sur l’humeur. Ils peuvent être également difficiles à vivre pour la famille et les amis, car le moindre petit détail peut être soudainement source d’irritation et d’exaspération pour la femme concernée.


Que peuvent faire les femmes pour y remédier ?

Il existe des traitements hormonaux substitutifs (THS), c’-est-à-dire l’apport d’hormones de synthèse, destinés à contrecarrer les symptômes causés par la chute du taux d’hormones, au moyen de préparations combinant œstrogènes et progestérone.

Mais ces traitements peuvent avoir des effets secondaires notables et, par exemple, augmenter :

  • de 113 % le risque de faire une thrombose
  • de 41 % le risque de faire une attaque
  • de 29 % le risque de faire un infarctus
  • de 26 % le risque de contracter un cancer du sein

 
Existe-t-il d’autres formes de traitement qui n’ont pas d’effets secondaires ?

Les troubles psychiques tels que l’insomnie, les bouffées de chaleur et l’irritabilité peuvent être traités efficacement avec l’acupuncture. En phytothérapie, les remèdes à base de plantes ci-après sont appropriés :

  • cimicifuga (actée à grappes noires ou racine noire de serpent) : renferme des principes actifs similaires aux œstrogènes qui sont en mesure de prévenir l’ostéoporose (raréfaction osseuse), de protéger les vaisseaux de l’artériosclérose et d’avoir un effet positif au niveau émotionnel
  • houblon : léger effet œstrogène, apaisant
  • sauge: à boire tiède, efficace contre les accès de transpiration
  • ginseng : exerce un effet tonifiant
  • aubépine : en cas d’insuffisance cardiaque
  • millepertuis : effet équilibrant en cas de mauvaise humeur et de légères dépressions
  • achillée millefeuille : agit sur les organes pelviens
  • alchémille : effet relaxant et apaisant
  • mélisse et valériane : en cas d’insomnie et de nervosité
  • phyto-œstrogènes à base de soja et de trèfle violet

Quant à la thérapie avec les Fleurs de Bach, je recommande Mustard (moutarde) pour lutter contre les états dépressifs, Walnut (noyer) pour le changement de vie et Scleranthus (Scléranthe) contre le déchirement intérieur. Les sels de Schüssler sont également indiqués pour atténuer les troubles de la ménopause. Calcium fluoratum n°1 (fluorure de calcium) pour les os. Magnesium phosphoricum n°7 (phosphate de magnésium) pour les nerfs. Ferrum phoshoricum n°3 (phosphate de fer) contre les bouffées de chaleur.

 

Auriez-vous des conseils pour celles qui souhaitent lutter contre les troubles de la ménopause sans recourir pour autant à une préparation ?

Réduire le surpoids : des œstrogènes actifs se forment dans le tissu adipeux. Le surpoids favorise par conséquent le cancer du sein ou de l’utérus. Eviter les graisses animales et préférer l’huile de poisson ou d’olive. Manger beaucoup de fruits et légumes. Consommer souvent des phyto-œstrogènes (remèdes à base de plantes). Réduire au minimum la consommation d’alcool et pratiquer une activité sportive régulière.

Et voici ce que je conseille pour se nourrir sainement pendant la ménopause :

  • avoir une alimentation variée et de bonne qualité, le choix et la combinaison des produits sont plus importants que la quantité
  • manger des céréales complètes et/ou des pommes de terre plusieurs fois par jour
  • manger 5 fruits et légumes par jour, crus ou cuits à la vapeur
  • manger du poisson 1 fois par semaine
  • consommer œufs et charcuterie avec modération
  • réduire les aliments gras
  • boire beaucoup d’eau
  • cuisiner de façon à préserver les aliments
  • consommer café et alcool avec modération
  • prendre le temps de manger. Bon appétit !

 

Pourquoi les femmes devraient prendre JUST VITA Body Balance au cours de la ménopause ?

Sur le marché, il existe beaucoup de produits à base de soja ou d’extrait de trèfle violet, mais ce qui rend le produit JUST VITA Body Balance vraiment unique et ce qui mérite d’être particulièrement souligné, c’est sa combinaison à base de trèfle violet et de thé vert, du reste très riche en théanine. Des études scientifiques ont démontré que l’effet combiné de la théanine avec d’autres acides aminés présents naturellement dans le thé vert et la caféine contenue exerce une action bénéfique sur la santé, notamment dans les domaines suivants :

  • capacités cognitives, d’apprentissage, de concentration et mémoire
  • système cardiovasculaire
  • hypertension artérielle
  • activation et harmonisation du système nerveux central
  • effet relaxant et anxiolytique
  • effet positif en cas de stress psychique et émotionnel

Pour moi, l’effet psychique de la théanine constitue une alternative au kava, à la valériane ou au millepertuis, sans les effets secondaires. Elle complète donc parfaitement bien les autres ingrédients extraordinaires de JUST VITA Body Balance.

De plus, ce produit convient aussi aux personnes diabétiques et/ou allergiques, car il ne contient ni gluten, ni fructose, ni édulcorants, ni additifs alimentaires.

Comment pouvez-vous en être si sûr ?

JUST a testé l’efficacité des gélules JUST VITA Body Balance. Les femmes qui se sont soumises au test appelé Menopause Rating Scale (test MRS), une méthode mondialement reconnue, ont noté tous les quinze jours pendant trois mois, à l’appui d’un questionnaire, les troubles climatériques qu’elles rencontraient. Plus le nombre de points était élevé, plus les troubles étaient nombreux, et plus le nombre de points était faible, plus les femmes se sentaient mieux.

Les troubles psychiques, physiques et urogénitaux ont diminué de 60 % en moyenne et trois femmes ont même vu disparaître complètement leurs troubles.

Le résultat a été si concluant que JUST a déposé une demande de brevet pour cette composition.

Peut-on prendre ces gélules à titre préventif ?

Oui, c’est possible même si l’on n’est pas encore entré dans la ménopause. Je le conseille également aux femmes souffrant de troubles menstruels.

L’extrait de trèfle violet exerce par ailleurs une action bénéfique sur la peau. Les antioxydants qu’il contient protègent la peau des radicaux libres néfastes pour les cellules. Ils préviennent le photovieillissement cutané induit par les rayons U.V. et permettent à la peau de conserver son élasticité. Ce n’est donc pas un hasard si l’on attribue des vertus anti-âge au trèfle violet.

En outre, les phyto-œstrogènes contenus dans le trèfle violet possèdent bien d’autres vertus. Ils protègent les cellules, ont un effet anti-inflammatoire et dépuratif, améliorent la circulation sanguine, diminuent le taux de cholestérol et préviennent l’ostéoporose.

 

Dernière question. Comment êtes-vous à disposition de la community JUST ?

Je me réjouis à l’idée de recevoir maintes questions et suggestions des fans de JUST. C’est avec plaisir que je partagerai avec la community mon expérience en tant que @JUST-Hausapotheker.


JUST vous accompagne sur le chemin de l’harmonie et du bien-être pendant votre ménopause avec :