Vous êtes domicilié en dehors de la Suisse? Pour commander ou autres demandes, veuillez, s'il vous plaît, vous adressez à l'agence respective:


Europe         Amérique du Nord         Amérique du Sud         Asie         Australie         Vente directe

Mauve (Malva sylvestris)

Il y a plus de 5000 ans, la mauve était déjà grandement appréciée des Chinois comme plante médicinale. A l’époque déjà, ses propriétés expectorantes et apaisantes calmaient les inflammations de la bouche et de la gorge, les bronchites, mais aussi les inflammations cutanées et l’eczéma. De nos jours, la mauve est proposée avant tout sous forme de tisane, mais moins comme remède précieux. A tort.

Provenance

La mauve appartient à la famille des malvacées et pousse traditionnellement en Europe et en Asie. Dans le monde entier, il en existe plus de 1000 espèces. Dans nos contrées, la mauve croît aussi dans de nombreux jardins naturels, en lisière des prairies ensoleillées et sur les collines. La mauve séduit par ses fleurs de couleur rose et ses bandes sombres caractéristiques à leur base. C’est surtout la mauve sauvage (Malva sylvestris) qui est considérée comme une plante médicinale.

Partie utilisée de la plante

Les précieux constituants médicinaux naturels sont extraits des fleurs de la mauve. Ces dernières sont riches en mucilages et en tanins apaisants ainsi qu’en huiles essentielles. Le colorant végétal est connu pour son action antibactérienne.

Utilisation et l'effet Mauve (Malva sylvestris)?

La teneur élevée en mucilage que présente la mauve sauvage est irremplaçable en phytothérapie. Ces substances mucilagineuses déploient une action apaisante, car elles viennent se poser tel un film protecteur sur les muqueuses lésées et enflammées, ce qui est particulièrement utile en cas d’inflammations de la gorge et du pharynx. La mauve aide les muqueuses enflammées et irritées à guérir plus vite et à apaiser rapidement les douleurs aiguës. La mauve sauvage convainc également pour le traitement des affections des voies respiratoires telles que toux, enrouement et maux de gorge. Il suffit de se servir des feuilles et des fleurs pour préparer une tisane, que l’on boit ou que l’on utilise pour se gargariser lorsqu’une pharyngite nous fait souffrir.

Les Romains savaient déjà apprécier son effet salutaire. Ils faisaient cuire la mauve avec de l’huile, du sel et du miel. Ils appelaient cette préparation « omnimorbium », ce qui signifie « salutaire pour toutes les affections ». L’action apaisante, anti-inflammatoire peut également faire des miracles en cas d’irritations cutanées. Dans ce cas également, lesmucilages et taninsexercent un effet particulièrement apaisant, astringent et hydratant très apprécié des peaux sensibles et sèches.




Plan du site