Carence en iode : symptômes et causes

Une carence en iode affecte considérablement la production des hormones thyroïdiennes et peut avoir des effets négatifs sur le cœur, la circulation sanguine, le système nerveux et la musculature. En apprendre davantage sur l’importance de l’iode pour notre organisme ainsi que sur les symptômes et les causes de son éventuelle carence, tel est l’objet du présent document.

 

Action : en quoi l’iode est-il important ?

L’iode est indispensable à l’organisme humain, avant tout, pour la production des hormones thyroïdiennes qui peut être affectée par la carence de cet oligoélément, portant atteinte alors à certaines fonctions essentielles de l’organisme. En effet, les hormones thyroïdiennes agissent par exemple sur notre consommation d’énergie et augmentent le métabolisme de base. Ce qui a aussi des répercussions sur la consommation d’oxygène dans les tissus, sur la combustion des graisses et la métabolisation du glucose. C'est pourquoi une carence en iode par exemple et l’hypothyroïdie qui en découle peuvent empêcher la perte de poids. Malgré un régime et la meilleure des volontés, tenter de perdre du poids échoue souvent en raison d’un ralentissement du métabolisme. La combustion des graisses se fait lentement et l’on se sent fatigué et sans force.

En plus d’intervenir dans des processus métaboliques, les hormones thyroïdiennes contribuent aussi au bon développement de l’enfant dans le ventre de la mère. L’iode est déterminant pour le développement physique et intellectuel, en particulier pendant la croissance de l’enfant et de l’adolescent. L’activité de la thyroïde qui dépend de cet oligoélément agit en outre sur le bien-être psychique et joue un rôle essentiel dans la fertilité de l’homme et de la femme.

Les hormones thyroïdiennes sont aussi primordiales dans la régulation du système cardiovasculaire et de la tension artérielle. Par ailleurs, l’iode est co-responsable du rapport calcium-phosphate, ce qui est capital pour la formation osseuse.

 

Les symptômes d’une carence en iode

L’iode ne peut pas être produit par l’organisme, il doit donc être absorbé par le biais de l’alimentation. Si ce n’est pas le cas, le corps essaie de compenser cette carence, dans un premier temps en augmentant la taille et en multipliant le nombre de cellules thyroïdiennes.

En cas de carence persistante en iode, la thyroïde grossit tellement que cela se voit de l’extérieur ; c’est ce qu’on appelle un goitre. Non seulement il se voit de l’extérieur, mais il peut aussi, si l’hypertrophie perdure, entraîner des problèmes de déglutition et gêner la respiration. Si rien n’est fait contre cette hypertrophie et que le goitre reste longtemps ainsi, le tissu de la thyroïde commence à se modifier, ce qui génère la formation de nodules. Dans le cas d’un nodule dit froid, les cellules stoppent la production d’hormones. Un nodule chaud ou autonome se traduit par l’accumulation de cellules thyroïdiennes actives. Et ce, indépendamment des besoins réels en hormones. Le nodule autonome peut donc être la cause d’une hyperthyroïdie.

Exemples de symptômes d’une hyperthyroïdie :

  • perte de poids
  • agitation
  • accélération du pouls
  • diarrhée
  • transpiration excessive

En revanche, on parle d’hypothyroïdie lorsque la production d’hormones est insuffisante malgré l’hypertrophie de la thyroïde. L’hypothyroïdie peut altérer la santé physique et mentale.

Voici les signes d’une hypothyroïdie :

  • prédisposition accrue aux infections
  • modification de la peau et des cheveux
  • paresse intestinale

Un apport suffisant en iode est indispensable, en particulier pour les enfants, les adolescents et les femmes enceintes. En effet, une carence en hormones thyroïdiennes peut, chez les nouveau-nés et les enfants en bas âge, entraver le bon développement du cerveau et du squelette ainsi que la croissance. Chez les adolescents, elle peut provoquer des troubles du développement cérébral et modifier la structure de la thyroïde.

Chez les femmes enceintes, le risque est de voir cette carence contrarier le bon développement du fœtus en croissance. Chez les adultes, ce sont les performances intellectuelles, la régulation de la circulation et la fertilité qui peuvent être touchées. Elle peut aussi perturber le métabolisme et la combustion des graisses.

 

Les causes d’une carence en iode

N’étant pas en mesure de le produire, le corps absorbe l’iode par l’alimentation. Et si celle-ci en est pauvre, la carence peut survenir, que l’on peut prévenir efficacement en consommant des aliments contenant de l’iode. Des besoins accrus en iode peuvent être également la cause de ce déficit. Selon l’âge, la croissance, le développement, le métabolisme de base ou des exigences particulières liées au métabolisme, par exemple pendant la grossesse ou l’allaitement, le corps peut avoir des besoins en iode plus importants qu’à l’ordinaire. Outre un apport insuffisant, un trouble de l’assimilation de l’iode peut également conduire à une carence.

 besoins journaliers en iode

Comment couvrir correctement mes besoins journaliers en iode ?

Connaissent, entre autres, des besoins journaliers accrus les fumeurs et les personnes consommant souvent du millet, du maïs, du chou ou du raifort. Des exigences particulières liées au métabolisme conduisent au même constat. Par exemple, les femmes enceintes en réclament davantage, de l’ordre de 230 microgrammes par jour, ce qui peut aller, pour les femmes qui allaitent jusqu’à 260 microgrammes par jour.

En moyenne, les besoins journaliers chez les adolescents et les adultes de 15 à 51 ans sont de 200 microgrammes par jour.

Ils diminuent à partir de l’âge de 51 ans et sont alors de 180 microgrammes. Pour éviter toute carence en iode, il faut consommer des aliments qui en sont riches tels que l’églefin, le lieu ou les crevettes.

Teneur en iode des aliments listés ci-dessous :

Les aliments qui répondent à leurs besoins quotidiens en iode

 

Pour pouvoir couvrir les besoins quotidiens en iode, il faudrait consommer 100 grammes de lieu par jour ou au moins 1 kilo d’œufs. Par conséquent, en plus d’une alimentation variée et équilibrée, la prise de compléments alimentaires contenant de l’iode est recommandée.


Ainsi, vous pourrez couvrir vos besoins journaliers efficacement et à 100 %.

JUST VITA Bodyfit

JUST VITA Bodyfit

Soutient le métabolisme énergétique et la fonction thyroïdienne
Prix CHF 71.50
There are not enough products in stock
  • Offre
x